Le Nigeria prêt à lancer sa stablecoin cNGN

Le Nigeria prêt à lancer sa stablecoin cNGN
  • Publiéjanvier 4, 2024

Le secteur financier du Nigéria est sur le point de subir une transformation majeure avec la récente annonce de la Banque centrale du Nigéria (CBN). Après avoir imposé une interdiction de deux ans sur les transactions en crypto-monnaies, en invoquant des problèmes de blanchiment d’argent et de financement du terrorisme, la CBN a décidé de revenir sur la voie de la numérisation financière, mais avec des garanties renforcées.

Dans un revirement stratégique, la CBN a non seulement levé cette interdiction, mais a également introduit des règles plus strictes, notamment en matière de vérification de l’identité des clients (KYC). Ces nouvelles règles visent à assurer une plus grande transparence et une meilleure sécurité des transactions cryptographiques.

Cette initiative se distingue notamment par le développement d’une stablecoin appelée cNGN. Cette monnaie numérique, dont la valeur est directement liée à celle du naira nigérian, est le fruit d’une collaboration entre la CBN et des institutions financières de premier plan telles que First Bank, Access Bank, Sterling Bank et Providus Bank. Le cNGN est conçu pour stabiliser les transactions en crypto-monnaies et faciliter les échanges transfrontaliers, en offrant une alternative numérique plus stable aux crypto-monnaies volatiles.

Le lancement de cette stablecoin est prévu pour la fin du mois, marquant ainsi un tournant dans la politique monétaire numérique du Nigeria. Ce développement intervient dans le sillage de l’eNaira, la première monnaie numérique de la banque centrale nigériane, qui a connu une adoption relativement faible depuis son lancement en 2021. Contrairement à l’eNaira, la cNGN semble promettre une intégration plus fluide dans l’économie numérique et une acceptation plus large parmi les utilisateurs et les acteurs du marché.

Ce mouvement vers la cNGN reflète une prise de conscience croissante de l’importance des monnaies numériques dans l’économie mondiale actuelle. Avec une population jeune et de plus en plus numérisée, le Nigeria se positionne comme un acteur clé dans l’adoption et l’innovation des cryptomonnaies en Afrique. Cependant, la réussite de cette initiative dépendra de la capacité de la CBN à maintenir un équilibre entre innovation, régulation et sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *