Les startups africaines ont levé 3,2 milliards de dollars en 2023

Les startups africaines ont levé 3,2 milliards de dollars en 2023
  • Publiéjanvier 3, 2024

En 2023, les startups africaines ont connu une baisse significative de financement, ne levant que 3,2 milliards de dollars, soit une diminution de 36% par rapport aux 5 milliards de dollars de 2022. Cette réduction s’inscrit dans une tendance mondiale de baisse des investissements en capital-risque depuis janvier 2022. Les startups nord-africaines ont été en tête en termes de levée de fonds, avec notamment l’acquisition d’Instadeep pour 680 millions de dollars.

Le secteur de l’énergie a été particulièrement dynamique, capturant 43,7% du total des fonds levés entre juin et octobre 2023. Malgré une baisse globale, le secteur de la fintech reste prédominant, représentant environ 45% du total des financements.

En termes de répartition géographique, le « Big 4 » africain (Nigeria, Égypte, Kenya et Afrique du Sud) a levé 2,37 milliards de dollars, soit environ 74,9% du total, avec le Kenya en tête.

Divers fonds de capital-risque, nouveaux et établis, ont joué un rôle clé en 2023. Partech Africa a clôturé son Africa Fund II à 263 millions de dollars, et Knife Capital a annoncé la clôture de son fonds de croissance de 50 millions de dollars. Des fonds spécialisés sur le climat, comme le Africa People + Planet Fund de Novastar (200 millions de dollars), ont également émergé. En plus, de nouveaux venus tels que Norrsken22 et Black Ostrich Ventures ont lancé leurs premiers fonds axés sur l’Afrique.

Les investisseurs providentiels, y compris des figures du monde du sport, ont aussi participé activement à cet écosystème d’investissement​​.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *